Bitcoin Calculator - Convert Bitcoin into any World Currency

Quelle est la valeur intrinsèque de Bitcoin ? que veut dire "posséder ses données" ?

La valeur intrinsèque de Bitcoin est la valeur que vous accorderiez à la liberté de posséder vos propres données numériques. Nous sommes nombreux à ne pas encore être habitués à cette liberté, tout comme nous n'étions pas habitués aux téléphones portables ou à Internet, mais une fois que nous en aurons fait l'expérience, nous nous demanderons comment nous avons pu vivre sans elle!
Mais que veut vraiment dire "posséder ses données" ?

Posséder vos données, c'est posséder votre avenir

L'informaticien britannique Tim Berners-Lee est crédité pour avoir inventé le Web en 1989 lorsqu'il a mis en œuvre la première communication réussie entre un client Hypertext et un serveur via Internet.
Et oui car il y a bien une différence entre le Web et Internet. Le Web est le système qui permet de naviguer de pages en pages en cliquant sur des liens dans un navigateur. Internet est le réseau ou l'infrastructure et le Web est un service sur ce réseau. Aujourd'hui le terme Internet est souvent utilisé comme englobant les deux.
Tim Berners-Lee avait ceci à dire à propos de la propriété des données: «Les clients doivent avoir le contrôle de leurs propres données - ne pas être liés à un certain fabricant, de sorte qu'en cas de problème, ils sont toujours obligés de revenir vers eux.»
Il décrit là des sites comme Facebook ou Twitter, mais si même le créateur du web nous explique que les sites les plus utilisés aujourd'hui ne respectent pas la propriété des données, que pouvons nous y faire ?

Posséder vos données, c'est aussi éviter de vous faire manipuler

"Posséder vos données, c'est posséder votre avenir." Cela semble assez simple. Mais pensez à la signification réciproque de cette déclaration. Si quelqu'un d'autre possède vos données, quelqu'un d'autre est propriétaire de votre avenir. Oui, c'est une pensée effrayante.
On peut penser que posséder ses données se limite au contenu que vous créez, mais ce n'est pas vrai. Des sites comme Facebook, Google ou Twitter sont désormais bien connus pour avoir un pris un rôle de contrôleurs et manipulateurs de l'information. Pour donner un exemple il a été prouvé que Google manipule les résultats de recherches, un employé qui à travaillé chez google pendant 8 ans avoue:
"J'ai vu quelque chose de sombre et de néfaste se passer dans l'entreprise et j'ai réalisé qu'ils allaient non seulement fausser les élections mais aussi utiliser cette falsification pour essentiellement tenter de renverser le pays." interview complète ici (en anglais)
Posséder ses données, c'est donc tout autant posséder le contrôle sur les algorithmes que vous utilisez pour vous informer.
Maintenant, je veux parler du contrôle que la propriété de vos données vous donne et comment commencer à récupérer ce pouvoir dès maintenant.

Comment Bitcoin peut vous redonner le pouvoir sur vos données

Vos données personnelles et financières sont empruntées, utilisées, volées et vendues à un rythme alarmant. Les pirates informatiques ont accédé à des données sensibles de clients de Yahoo (1 milliard), eBay (145 millions) ou encore Uber (57 millions). Equifax, la société que nous payons pour assurer la sécurité de nos données financières, a commis une faille où 143 millions de personnes se sont fait voler leur numéro de sécurité sociale, leur adresse et leur numéro de permis de conduire. Facebook possède des données personnelles sur 32% de la population mondiale.
Alors que la plupart des données sont transmises volontairement en échange d'une utilisation gratuite ou à prix réduit des services en ligne, le sentiment du marché semble évoluer en faveur de solutions plus privées où les utilisateurs conservent un plus grand contrôle sur leurs données.
Même si la demande de propriété des données semble crédible, aucune alternative n'est apparue ou n'a gagné du terrain pour le moment. Le manque de concurrence envers les géants de la monétisation des données comme Facebook et Google peut indiquer des problèmes plus fondamentaux avec nos vies en ligne.
Le rôle de la blockchain dans la propriété des données n'est pas une idée nouvelle. De nombreuses cryptomonnaies ont inclus la propriété ou la monétisation des données dans leur raison d'être. Cette vision a largement échoué à se concrétiser. Le principal problème lié à ces solutions est leur incapacité à passer à l'échelle. Mais cela est en train de changer.
De toutes les principales versions de Bitcoin, il y en a une qui accorde la plus grande importance au passage à l'échelle. Le principal moyen de grandir a été de supprimer les limitations imposées par d'autres versions de Bitcoin et de revenir le plus fidèlement possible au protocole original. Nous pensons que cette conception originale aligne les incitations économiques pour permettre à la blockchain de s'adapter à la demande actuelle ou anticipée. Ce point de vue a été largement confirmé. Après avoir fonctionné de manière indépendante depuis 2018, le débit maximal est déjà 2000 fois supérieur à celui du leader du marché. À grande échelle, Bitcoin peut être utilisé comme plus qu'un registre de transactions financières. Les transactions Bitcoin peuvent inclure tout type de données. Maintenant, cette version est la seule incluant activement des données non financières sur la blockchain comme cas d'utilisation majeur. En fait, beaucoup de participants de cet écosystème considèrent le stockage de données non financières comme le principal cas d'utilisation de Bitcoin.
Découvrez toutes les applications Bitcoin sur le MetaStore.
En raison de cette échelle supérieure et croissante, les entrepreneurs affluent. Parmi les problèmes rencontrés par cette nouvelle génération de penseurs de Bitcoin, il y a le manque de contrôle des utilisateurs sur leurs données personnelles. Alors que la capacité de Bitcoin continue d'augmenter, son rôle dans un futur où la souveraineté des données est largement disponible devient de plus en plus important. Avec Bitcoin en tant que système de paiement mondial, de backend d'applications, de base de données et d'enregistrement horodaté immutable, l'avenir de l'économie des données est l'une des nombreuses autres options pour les particuliers et les entreprises - un avenir d'opportunités économiques accrues.
Qu'est-ce que la propriété des données sur Bitcoin?
La beauté de l'information est que vous pouvez la donner à quelqu'un d'autre sans la perdre vous-même. Les avantages en sont évidents, mais cela pose des problèmes de sécurité difficiles. Chaque fois que vous partagez des informations avec quelqu'un, il y a un risque qu'il les expose à quelqu'un que vous ne voudriez pas. Bitcoin ne peut pas résoudre ce problème, bien qu'il puisse augmenter l'efficacité des contrats autour de la gestion des données et de l'application de ces contrats. Ce que Bitcoin peut faire, c'est réduire considérablement le besoin de transmettre vos données personnelles en premier lieu. Pour certains, moins il y a d'entreprises qui disposent de leurs données, mieux c'est. Pour tout le monde, moins il y a d'entreprises qui ont leurs données, moins les données sont volées par des pirates. En plus de réduire la nécessité pour les applications de collecter des données, Bitcoin facilite également le dégroupage des applications du stockage de données. Cela donne aux utilisateurs un meilleur contrôle sur leurs données et crée un paysage d'applications plus compétitif. Enfin, Bitcoin offre aux entreprises confrontées à des coûts de gestion des données augmentant rapidement, un moyen simple de maintenir la qualité des produits sans avoir à conserver les données personnelles des utilisateurs.
Les micropaiements pour nous libérer de la publicité
D'un point de vue commercial, le but de la plupart des collectes de données est de vendre des publicités. Les publicités sont omniprésentes dans notre expérience en ligne. En fait, il est difficile d'imaginer la vie sans publicités ciblées sur chaque page. Cependant cela ne signifie pas que la publicité est un modèle naturel ou efficace pour générer des revenus en ligne.
Notre réalité dominée par la publicité découle de nos options de paiement limitées en ligne. Les paiements par carte de crédit sont la norme. Les frais commencent souvent à 0,30€, ce qui rend les petits paiements économiquement irréalisables. Même sur le géant chinois des paiements Alipay, la plus petite taille de paiement possible est de 1 CNY soit environ 0,15€. Parce que les options de paiement sont limitées et coûteuses pour les montants inférieurs à 5€, il est souvent difficile de facturer des informations, qui ont régulièrement une valeur commerciale en centimes ou même en microcentimes.
Considérez cette question. Dans l'économie actuelle, quelle vidéo est la plus intéressante à créer:
- une vidéo où 100 millions de personnes paieraient 0,1 centime pour voir
- une vidéo que 100 personnes paieraient 1 000€ pour voir
- ou une vidéo que 1 million de personnes paieraient 1€ pour voir?
La valeur pour les consommateurs de la vidéo à 1€ est la plus élevée d'un facteur 10, mais c'est la moins précieuse pour le producteur dans l'environnement de paiement actuel. Il est impossible de collecter 1€ auprès d'un million de personnes lorsque 10 millions de vues sur une vidéo YouTube génèrent environ 0,01 centime par clic et que les solutions existantes fonctionnent pour le contenu premium. Du point de vue de l'annonceur, la capacité à générer des clics est bien plus importante que la valeur réelle pour le consommateur.
Combien paieriez-vous pour une recherche Google? Ce n'est probablement pas 1€, mais cela pourrait facilement être 1c (1centime). À 20 recherches par jour, 1c par recherche génère un coût de 73€ par an. Les consommateurs préfèrent-ils ce coût à la remise de l'intégralité de leur historique de recherche à Google? Un meilleur produit de recherche peut-il être proposé si les revenus sont générés par recherche plutôt que par le biais d'un modèle d'annonce? Les réponses à ces questions ne viendront pas tant que de meilleures solutions de paiement ne seront pas largement utilisées. La bonne nouvelle est que la technologie de paiement existe aujourd'hui dans Bitcoin (BSV).
Les frais de transaction Bitcoin (BSV) médians sont actuellement de 0.00035€ et en baisse. Des applications comme Money Button rendent le paiement avec Bitcoin extrêmement facile. La conversion vers et depuis Bitcoin (BSV) entraîne toujours des coûts conséquents, mais comme de plus en plus d'utilisateurs sont disposés à en détenir, l'efficacité des micropaiements en tant que moyen de générer des revenus en ligne augmente. Alternativement, il peut être utilisé comme backend pour les versions tokenisées de monnaies fiduciaires qui peuvent également bénéficier des faibles frais sur le réseau Bitcoin. Alors que le coût d'envoi continue de baisser, le modèle publicitaire sera mis à l'épreuve. Les géants financés par la publicité peuvent-ils concurrencer les entreprises qui facturent des tarifs extrêmement bas pour leurs services? Les produits financés par la publicité peuvent-ils concurrencer l'expérience utilisateur d'une alternative qui tire la majorité de son financement de micropaiements? Pour certains utilisateurs, la réponse est certainement non. Pour ces utilisateurs, le besoin de transmettre leurs données personnelles est considérablement réduit, ce qui signifie une expérience de commerce en ligne beaucoup plus privée et sécurisée.
Dissociation les données des applications, le secret du Metanet
La plupart des applications impliquent aujourd'hui de consommer, générer, partager ou modifier des données. Ces données dynamiques sont de plus en plus stockées sur des serveurs cloud privés plutôt que sur une machine locale. Les serveurs basés sur le cloud offrent beaucoup d'efficacité, mais nous devons transmettre nos données pour profiter de ces gains d'efficacité.
Bitcoin est comme un serveur cloud surpuissant. Il existe de nombreux processeurs de transactions Bitcoin à travers le monde. Chacun est incité à conserver une copie complète de la base de données des transactions. Bitcoin donne à vos données une redondance implicite et une livraison facile puisque le réseau est mondial. De plus, il devient constamment plus efficace et moins coûteux à utiliser. Bitcoin est en passe de devenir le plus grand CDN (réseau de diffusion de contenu) de la planète. De plus, il est immutable. Cela signifie que nous pouvons être sûrs que les données stockées sur la blockchain Bitcoin aujourd'hui seront pour toujours inchangés. Les implications de cela vont de l'avantage apparemment insignifiant de faire des liens morts une chose du passé à l'avantage plus profond d'avoir un enregistrement de la vérité. Cette propriété d'immutabilité n'est pas vraie pour les opérateurs de cloud privé qui peuvent facilement modifier, perdre, supprimer ou supprimer l'accès aux données des utilisateurs. Ajoutez à ça la création de plusieurs honeypot de données, c'est-à-dire une grande concentration de données sur un seul système, pour attirer les hackeurs. Même des géants du web comme Target ont démontré une sécurité des données incroyablement inférieure aux normes avec des pirates informatiques utilisant des données de carte de crédit non cryptées aussi récemment qu'en 2015.
Comment le Metanet peut mieux protéger votre vie privée
À première vue, les données stockées sur une blockchain publique peuvent sembler beaucoup moins privées que les données stockées sur un cloud comme AWS (Amazon Web Services). Cependant, même si les données Bitcoin peuvent être lues par n'importe qui, des techniques simples peuvent être utilisées pour faire de la blockchain un endroit extrêmement privé et sécurisé pour le stockage de données. Les techniques de cryptage standard permettent de stocker les données de manière cryptée et privée. Les utilisateurs de Bitcoin peuvent également générer une nouvelle paire de clés publique et privée pour chaque transaction. Cela signifie que les divers composants de l'ensemble de données d'un individu peuvent être liés à des adresses distinctes qui ne peuvent pas être connectées à moins que cet individu ne fournisse un moyen de le faire. De nouvelles techniques sont constamment développées pour accroître la souveraineté des données. Prenons comme exemple les preuves à connaissance nulle. Initialement appliquées à la blockchain pour prouver des fonds suffisants pour le paiement sans révéler le total des fonds, ces preuves à connaissance nulle peuvent être utilisées pour exécuter des fonctions telles que prouver son âge sans exposer sa date de naissance!
Libérez vos données des réseaux sociaux
Le stockage de données sur la blockchaine peut servir de police d'assurance contre des entreprises puissantes comme Facebook, dont les taux d'approbation ont chuté en dessous de 50% dans un sondage de mars 2018. Même avec un public aigri sur les pratiques commerciales de Facebook, relativement peu de personnes ont quitté leur plate-forme. Pourquoi? Vos données sont retenues en otage: extraire vos amis, vos photos, vos statuts et tout le reste sur une autre plate-forme n'est pas faisable. Si ces données étaient stockées sur la blockchain, elles le seraient.
Twetch , une nouvelle startup similaire à Twitter, est basée sur Bitcoin. L'interface utilisateur est similaire, mais il existe deux différences majeures. La première différence est que toutes les données sont stockées sur la blockchain. Cela signifie qu'un utilisateur insatisfait pourrait conserver ses tweet si un concurrent émergeait. Il est même possible pour plusieurs entreprises de servir le même ensemble de données et de rivaliser sur la conception, les fonctionnalités ou le prix. Les techniques de cryptage pourraient également être utilisées pour autoriser sélectivement différentes plates-formes pour des éléments de contenu spécifiques. Twetch utilise également des micropaiements pour fournir une expérience utilisateur supérieure. En facturant quelques centimes pour les tweet, les suivis, les likes et les commentaires, le coût du spam de Twetch avec des faux comptes et des likes devient prohibitif, ce qui réduit le spam à zéro. De plus, étant donné que la majeure partie de ces paiements va au créateur de contenu, un twetcher populaire peut gagner de l'argent s'il produit du contenu apprécié par ses abonnés.
La plus grande base de données jamais créée
En fin de compte, nous nous attendons à ce que le stockage sur blockchain soit moins cher que l'utilisation de fournisseurs de services cloud comme AWS. Nous pensons que les économies de coûts et la souveraineté accrue des données conduiront à une migration massive vers des applications stockant des données sur la blockchain sur un horizon de 5 à 10 ans. Le stockage des données au même endroit conduit à d'autres gains d'efficacité difficiles à imaginer dans le paradigme actuel.
Nous nous attendons à ce qu'une efficacité similaire émerge parmi les applications. L'interopérabilité des applications devient beaucoup plus facile car les données sont stockées sur Bitcoin, ce qui permet aux innovations d'interfaces utilisateurs de proliférer. Les méthodes innovantes de distribution des données à partir de la plus grande base de données jamais créée proliféreront dans l'économie Bitcoin. Le PDG de Planaria Corp prédit que BitcoinSV sera la solution au problème mondial des données et il construit les outils pour débloquer cet avenir de données basé sur Bitcoin.
Faciliter la conformité en laissant les utilisateurs libres
Les lois européennes sur la confidentialité GDPR, la loi brésilienne LGPD et les lois californiennes sur la confidentialité des consommateurs peuvent être une réaction aux scandales Cambridge Analytica et Facebook, mais elles entraînent également d'énormes amendes et des coûts de conformité qui changent le paysage technologique, en particulier la façon dont les entreprises gèrent les données. Les entreprises doivent utilisent de nouvelles technologies de stockage pour empêcher les données de traverser les frontières afin de se conformer aux nouvelles lois.
Les entreprises qui offrent des tarifs plus compétitifs aux utilisateurs grâce à la blockchain mèneront à l'adoption de Bitcoin en tant que backend d'application public contrôlé par les utilisateurs. La possibilité de facturer de petits paiements plutôt que de monétiser les données personnelles est une autre aubaine pour les entreprises qui cherchent à réduire les coûts de conformité.
La deuxième naissance de Bitcoin
Aux débuts de Bitcoin, les paiements classiques ressemblaient à une industrie en retard sur le reste du monde, une cible facile pour innover via la blockchain. En refusant de se développer de manière agressive, Bitcoin (BTC) a laissé tomber sa chance en laissant la place à une nouvelle génération de startups fintech qui sont venues combler le vide. Mais les problèmes mondiaux liés aux données ne seront probablement pas résolus aussi facilement.
Les plus grandes entreprises du monde sont inextricablement liées à un modèle de revenus publicitaires basé sur les données. Sans Bitcoin, il n'y a aucun moyen pratique de résoudre ces problèmes fondamentaux. Bien que le rôle de Bitcoin dans l'augmentation de la souveraineté des données n'ait pas réussi à atteindre un large public à ce stade, son potentiel est clairement perçu par les entrepreneurs. Certains de ces entrepreneurs cherchent à utiliser Bitcoin depuis des années mais ont été contrariés par les caprices des développeurs du protocole de BTC. D'autres entrepreneurs ont trouvé la vision de BitcoinSV de la blockchain en tant que base de données mondiale beaucoup plus captivante que le concept d'or numérique de BTC. Ce qui unit tous ces entrepreneurs, c'est la conviction que Bitcoin à grande échelle changera la nature de la façon dont les individus traitent et interagissent avec leurs données.

Découvrez Twetch ou Baemail ou découvrez toutes les applications Bitcoin sur le MetaStore
submitted by zhell_ to BitcoinSVFrance [link] [comments]

Non, 25 000 commerces n’accepteront pas les paiements en cryptomonnaie en France en 2020

Non, 25 000 commerces n’accepteront pas les paiements en cryptomonnaie en France en 2020

A l’occasion de Paris Retail Week, qui a débuté ce mardi 24 septembre, une dépêche sur un nouveau produit de Global P.O.S et reprise dans les médias laisse à penser qu’une trentaine d’enseignes vont accepter les paiements en cryptomonnaie dès 2020. L’Usine Digitale a pu s’entretenir avec le dirigeant de Global P.O.S, Stéphane Djiane, qui revient en détail sur sa plate-forme, en phase expérimentale. AUDE CHARDENON | PUBLIÉ LE 24 SEPTEMBRE 2019 À 15H57
Les magasins Boulanger, Foot Locker, Décathlon, Conforama, Intersport (et bien d’autres) vont-ils accepter les paiements en cryptomonnaie dès l’année prochaine ? C’est ce qu’une dépêche, reprise par bon nombre de médias, explique ce mardi 24 septembre 2019, laissant entendre qu’un déploiement massif est en cours.
Ainsi, selon une information publiée tôt ce matin, 25 000 points de vente en France accepteront le paiement par crypto-actifs dès 2020. Cette dépêche fait suite à une annonce, au premier jour de la Paris Retail Week, de Global P.O.S, un spécialiste de dématérialisation des remboursements des titres prépayés et du paiement digital. Dans un communiqué, Global P.O.S et ses partenaires annoncent néanmoins autre chose : ils font évoluer leur plate-forme d’acceptation de paiement, Easy2PlayPayment, afin de pouvoir y intégrer les paiements en cryptomonnaies dans les boutiques physiques.
UN DISPOSITIF FLUIDE POUR LES COMMERÇANTS
Plus précisément, Global POS s’est appuyé sur ekino, Octo Technology, Smartchain, Havas Blockchain, Fidal, Deskoin et Savitar pour mettre à disposition des commerçants une solution leur permettant d’accepter le paiement en crypto-actifs. Ensemble, ils ont travaillé à l’ajout d’un module, et non des moindres, à Easy2PlayPayment. “Le travail d’écriture de la cryptomonnaie prend du temps, explique Stéphane Djiane, fondateur et dirigeant de Global P.O.S, à L’Usine Digitale. Il fallait un process fluide, mais également un outil permettant de garantir la conversion de bitcoins en euros”.
La solution s’inscrivant dans le cadre légal défini par la loi Pacte, ce sont les plates-formes d’échange qui sont en charge de la conversion des cryptomonnaies en euro. Grâce aux différents connecteurs compatibles avec les solutions Nepting et Famoco, des PME, restaurants et indépendants pourront accepter les paiements en cryptomonnaies. Par ailleurs, la solution plug and play ne change pas les habitudes des consommateurs et des enseignes.
Le dispositif permet donc à un commerçant de recevoir un paiement instantané effectué via l’application Easywallet, que l’utilisateur doit télécharger au préalable. Lors de la transaction, le coût de la transaction lui est signalé, et l’acheteur valide son achat. Un QR code est généré sur le smartphone, que l’hôte ou l’hôtesse de caisse doit scanner pour valider le paiement, qui s’effectue en temps réel, et en euros dans la caisse du commerçant. Les transactions seront pour le moment limitées à 1 000 euros, sous forme de bitcoins, mais l’objectif est d’ouvrir la solution à d’autres cryptomonnaies dans le futur.
CE SONT LES ENSEIGNES QUI VONT DÉCIDER
Si Global P.O.S indique dans son communiqué que “25 000 points de vente pourront désormais accepter les paiements en cryptomonnaies”, il fait référence à son portefeuille de clients et à leur réseau physique. L’éditeur de logiciel, qui compte parmi ses clients une quarantaine d’enseignes dont Boulanger, Foot Locker, Décathlon, Conforama, Maison du Monde, Intersport, Cultura, Norauto ou encore Sephora, espère bien les convaincre d’adopter ce nouveau moyen de paiement. Il est sans surcoût pour les commerçants, Global P.O.S se rémunérant par commission de 1 à 3% de la transaction selon le taux de change.
Mais rien n’indique que ces retailers adopteront avec certitude cette brique technologique. “Nous la rendons disponible aux enseignes, qui vont décider, ou pas, de l’utiliser”, poursuit Stéphane Djiane. Une réalité bien différente de celle décrite par la dépêche publiée ce matin, qui indique que les acheteurs pourront régler leurs achats de cette façon dès 2020 dans 25 000 points de vente en France.
4 MILLIONS DE FRANÇAIS DÉTENTEURS DE CRYPTOMONNAIES
Si la technologie est extrêmement intéressante, on est très loin d’un déploiement à grande échelle et à court terme. Disponible au premier trimestre prochain, elle est actuellement en phase expérimentale chez 5 enseignes, dont les noms ne sont pas précisés, et ce jusqu’à la fin de l’année. “Les enseignes sont à l’écoute car les cryptomonnaies font régulièrement l’actualité, analyse Stéphane Djiane. Pour autant, elles ont besoin d’être accompagnées avant de prendre la bonne décision. Notre but est de leur faire comprendre qu’aujourd’hui, un commerçant ne peut se permettre de refuser un moyen de paiement”.
Selon l’étude Kantar TNS 2018, plus de quatre millions de Français possèdent des cryptomonnaies. Reste à savoir si comme moyen de paiement, elles peuvent s’installer durablement dans leur quotidien.
AUDE CHARDENON @ChardenonA
https://www.usine-digitale.farticle/non-25-000-commerces-n-accepteront-pas-les-paiements-en-cryptomonnaie-en-france-en-2020.N887659
CQFD
submitted by Freetokenairdrop to france [link] [comments]

Que pouvez-vous obtenir avec 0.01 Bitcoin ?

En ce jour de début 2020, 0.01 Bitcoin représente le prix de deux personnes prenant un repas complet dans un restaurant à prix moyen. Si vous mesurez simplement la valeur de Bitcoin, Il s’agit d’un or numérique refuge des prix volatils. Cependant, si vous échangez 0,01 bitcoin contre VID, vous aurez accès à un système commercial financier gratuit et à un réseau social mondial de confidentialité, autre que la seule et unique preuve d'identité passable dans l'écosystème social de consensus décentralisé VDS. VID fournit aux propriétaires le chat anonyme, OTC décentralisé, réseau de timbre et fiducie, et de nombreuses autres fonctions.
Voyons pourquoi le prix de la création de VID est de 0.01 bitcoin. Tout d'abord, nous devons savoir que le commerce de résonance est un canal d'échange à sens unique entre bitcoin et Vollar, c'est-à-dire que le titulaire peut compléter l'échange de Bitcoin vers Vollar en le portefeuille de VDS de manière décentralisée sans chercher de contrepartie, et le rapport d'échange entre Bitcoin et Vollar est dynamique. Le prix de création d'un VID est calculé en fonction du taux actuel de conversion du commerce de résonance dans l'écosystème VDS. Lorsque le prix du marché de Vollar est égal au prix de résonance, le coût de création d'un VID équivaut à 0.01 bitcoin. Le commerce de résonance est « le mouvement perpétuel » de l'écologie VDS, et le changement du taux de résonance peut refléter les progrès de développement de chaque section de l'écosystème VDS et le résultat final de l'interaction entre les différentes parties. Cette relation de 0.01 fois relie le rapport de résonance et le prix VID, ce qui est plus propice à la formation d'un cycle vertueux, ce qui rend le système financier décentralisé de VDS plus vivant et complet.
Voyons maintenant ce que nous pouvons obtenir lorsque nous dépensons 0.01 Bitcoin de Vollar pour activer un VID.
  1. Le chat anonyme
VDS construit un « réseau de confidentialité » sur les nœuds distribués, où les nœuds super maîtres anonymes dispersés dans le monde transmettent des informations uniquement sans aucun stockage. Ce service réseau permet au système de chat secret VDS de fonctionner en toute sécurité avec la garantie de la confidentialité des utilisateurs. Après que nous avons créé un VID, la fonction de chat secret VDS est automatiquement activée. Chaque VID peut échanger librement des informations avec d'autres VID dans un espace décentralisé sans se soucier de la divulgation d'informations personnelles ou de contenu de chat. De plus, un VID peut créer ou participer à un échange de gré à gré par le groupe privé anonyme distribué où chaque VID peut échanger Vollar pour tout type de monnaie de manière anonyme afin d'atteindre la liberté ultime de richesse. Grâce à sa technologie unique d'anonymat, VDS propose chaque VID le droit d'exprimer et d'échanger des puces sur son réseau social privé.
  1. Revenu de fission de timbre et fiducie
L'activation de VID nécessite le paiement d'une certaine quantité de Vollar à d'autres VID. Les VID qui envoient des invitations directement recevront 35% du paiement. Les 60% restants de Vollar, à l'exclusion des frais de service, seront divisés en 12 parts égales et répartis entre les 12 VID de relation linéaire ci-dessus, chacun recevant une part de 5% de la récompense système Vollar, y compris le VID qui envoie invitation. Il s'agit d'un jeu de promotion sans fin, les joueurs mettent en place la pyramide de timbre et fiducie à travers leur réseau unique de relations. la pyramide de timbre et fiducie est non seulement la source des revenus de fission ultra-élevés de VID, mais renforce le réseau de relations interpersonnelles de VID en réalité et dans le réseau. Il stimule la fission VID avec de grands avantages et attire le sang frais de la manière la plus efficace.
  1. Loterie de Lucky 20 pour chaque semaine de bloc
Dans l'écosystème VDS, chaque bloc 10 080 est compté comme une saison. À la fin de chaque saison, 10 nœuds super maître chanceux et 20 VID chanceux seront sélectionnés pour recevoir respectivement 50% des récompenses Bitcoin de cette saison. Les Lucky 20 VID générés pour chaque saison doivent promouvoir la fission d'invitation directe pour entrer dans la liste des candidats aux récompenses Bitcoin. Au cours de chaque semaine de bloc, le système final de bitcoin utilisé lorsque la résonance est échangée contre Vollar extraira au hasard 20 VID avec une promotion de fission sur invitation directe en fonction de la valeur de hachage et distribuer des récompenses Bitcoin proportionnellement à leur numéro d'invitation directe la saison précédente. (Chaque semaine de bloc de la saison des pluies de printemps comprendra également un bonus garanti Bitcoin désigné.) Dans VDS, les VID avec promotion de fission sur invitation directe au cours de chaque semaine de blocage sont tous qualifiés pour gagner des récompenses de Bitcoin. Le tirage aléatoire de Lucky 20 rend les revenus VID plus diversifiés et ajoute du divertissement.
S'appuyant sur la technologie de la blockchain, VDS a inauguré une nouvelle ère de crypto-monnaies, un grand écosystème social de consensus décentralisé qui aide les citoyens à se réveiller du contrôle des institutions centralisées. VID est la clé qui nous mène à la liberté de la richesse et à l'émancipation de l'esprit. Avec seulement 0,01 Bitcoin de Vollar, nous pouvons obtenir plus qu'un simple réseau de relations plus fort, un réseau de discussion et de commerce secret et une richesse inimaginable, mais aussi un habitat chaleureux décentralisé à cette époque dominée par la centralisation.
submitted by YvanMay to u/YvanMay [link] [comments]

Petite analyse détaillée des principales cryptomonnaies

Bonjour,
voici un résumé avec mon avis sur quelques cryptomonnaies intéressantes du top 50, avec mon avis sur chacune d'entre elle. Certaines ont des sources (en français) qui vous permettront de creuser un peu. N'hésitez pas à donner votre avis pour améliorecompléter ce tour d'horizon :)
Bitcoin (XBT) : or numérique Montant maximum : 21 millions de bitcoins (actuellement : autour de 16,5 millions). C'est la cryptomonnaie la plus ancienne, la plus solide et la plus répandue. Elle représente à elle seule la moitié de la capitalisation totale des cryptomonnaies, et elle sert souvent d'intermédiaire entre deux autres cryptomonnaies. Elle a 9 ans et sa conception n'a jamais été mise en défaut. C'est la cryptomonnaie actuellement la moins risquée des cryptos, au moins à moyen terme (quelques années) - ce qui ne veut pas dire qu'elle est sans risque ! Mon avis : Selon moi le bitcoin a un vrai avenir sur tout ce qui est transactions entre personne genre virements bancaires ou éventuellement paiements de grande valeur, mais pas vraiment pour les achats du quotidien : dans l'état actuel de la technologie, le bitcoin a un problème de "scabilité" (possibilité de faire de très nombreuses transactions par seconde). Plusieurs innovations sont attendues en 2018 pour améliorer ce point, notamment le Lightning Network qui permettrait de décharger une partie des transactions. Côté investissement, n'importe quel portefeuille que vous vous ferez devrait contenir des bitcoins. La proportion dépend du risque que vous souhaitez prendre mais 1/3 à 2/3 de votre portefeuille semble une fourchette raisonnable.
Ethereum (ETH) : plate-forme de smart contracts Montant maximum : pas de maximum (actuellement : presque 100 millions) Cette cryptomonnaie a été créé en 2015, avec à sa tête Vitalik Butlerin, un développeur reconnu dans la communauté. L'ethereum a un intérêt fondamental par rapport au bitcoin et autres cryptos similaires : il permet d'exécuter des "smarts contracts", c'est à dire des bouts de code. Cela a un potentiel d'applications beaucoup plus large que le bitcoin, et a même lancé une nouvelle génération de cryptomonnaies. Par ailleurs, elle est soutenue par quelques grosses entreprises, regroupées au sein de l'Ethereum Alliance - même si rien ne garantie que ces entreprises vont effectivement utiliser l'ethereum et non pas leur propre cryptomonnaies à l'avenir... Mon avis : Malgré un risque supérieur à celui du bitcoin, ça me semble être une cryptomonnaie qui a un intérêt potentiel important, et donc pourrait devenir une technologie réellement disruptive. Les smarts contracts ont pour énorme avantage d'être infalsifiables ("code is law") - ce qui a d'ailleurs déjà eu de fâcheuses conséquences (cf Ethereum Classic, voir ci-dessous) et continue à en avoir (une erreur dans un smart contract de Parity durant l'été 2017 a gelé des centaines de milliers d'éther)... Malgré ce potentiel énorme, beaucoup reste à faire et à développer, et certains commencent à se plaindre du statut "Work In Progress"/"Proof of Concept" qui semble durer. Certains pensent d'ailleurs que sa valeur est trop élevée par rapport à sa valeur fondamentale : on n'utilise pas vraiment l'éther comme cryptomonnaie, mais comme support pour les smarts contracts, surtout que sa valeur est actuellement portée par l'essort des ICO (Initial Coin Offering). Pour creuser : Vidéo d'ArtPlay sur Ethereum .
Ripple (XRP) : la crypto des banques Montant maximum : environ 100 milliards (actuellement : environ 38 milliards) - il s'agit d'une crypto déflationniste (i.e., le nombre total de ripple diminue avec le temps). 6 milliards sont également détenus par les créateurs, et le reste est placé en "Escrow" Cette cryptomonnaie existe depuis quelques années déjà, avec des premiers concepts datant de 2004. Son but est de réduire des taux de changes entre n'importe quelle monnaie du monde, en passant par le Ripple comme monnaie intermédiaire. La gestion est cependant centralisée, ce qui est différent de la plupart des autres cryptomonnaies ; mais cela peut être considéré comme un avantage pour les banques traditionnelles. Ripple a noué des partenariats importants (American Express en novembre 2017, ou la fondation Bill and Melinda Gates, par exemple), qui montre un réel intérêt du monde de la finance "classique". Cette cryptomonnaie est "pseudo-décentralisée" : la validation des noeuds est confiée à un certain nombre d'acteur sélectionnés à l'avance. Mon avis : C'est une idée intéressante, et son positionnement particulier par rapport aux autres cryptomonnaies (ne servir que d'intermédiaire) en fera peut-être son succès. Le principe des taux de change n'est pas spécifique au ripple mais c'est un bon angle marketing. Quelques zones d'ombre déplaisent cependant à la communauté crypto, notamment l'aspect pseudo-décentralisé qui va à l'encontre de la philosophie générale des cryptomonnaies, et le grand nombre de ripple détenu par l'équipe de développement, donc on ne sait pas comment ils vont être utilisés. Pour creuser : Vidéo de Blocs sur Ripple .
Ethereum Classic (ETC) : clone d'ethereum voué à l'échec Montant maximum : pas de maximum (actuellement : presque 100 millions) En 2016, une faille a été découverte par des hackers dans un smart contract (un DAO) basé sur Ethereum (donc non lié au code Ethereum lui-même). Cela a permis un vol historique de plusieurs millions de dollars. L'équipe de développement et l'écrasante majorité des utilisateurs ont accepté de réécrire la blockchain pour annuler le vol. Cela a nécessité un hard fork, qui est devenu le nouvel Ethereum. Une petite partie de la communauté a cependant considéré que l’intervention humaine pour décider où l’argent était n’était pas “éthique”, même si cela impliquait une perte d’argent par des investisseurs n’ayant pas suffisamment fait attention à ce qu’ils faisaient de leurs tokens, et qu’il fallait donc garder une blockchain “non manipulée”, c’est devenu l’Ethereum Classic (ETC). Tous les possesseurs d'ETH ont donc eu la même quantité d'ETC. Mon avis : Personnellement, je refuse de soutenir cette cryptomonnaie pour des raisons philosophiques. C'est un pur produit de spéculation, et je n'y vois peu d'avenir concret. Pour creuser, un message d'un ancien participant au projet ETC, qui montre un peu les dessous de cette cryptomonnaie et pourquoi il faut sérieusement s'en méfier
Bitcoin Cash (BCH) : clone du bitcoin hostile au bitcoin Montant maximum : 21 millions de bitcoins (actuellement : autour de 16,5 millions). Comme pour l'ETC avec l'Ethereum, il s'agit d'une copie du bitcoin suite à un hard fork. Le problème de base est la scabilité, c'est à dire le nombre de transactions que l'on peut faire passer à la seconde. Le bitcoin est très encombré actuellement, ce qui augmente les frais de transaction de manière vertigineuse (il faut payer cher pour être sûr que sa transaction va être effectuée). Pour régler ce problème, plusieurs solutions existe. Le Lightning Network, proposée par les développeurs "historiques" du bitcoin n'est pas encore prêt. Des mineurs ont décidé de lancer leur propre blockchain, avec une taille de bloc de transaction 8 fois plus grande qu'actuellement, et une difficulté de minage mise à jour plus rapidement. Mon avis : Le Bitcoin Cash a été lancée face au bitcoin de manière "hostile", avec pour intention claire de remplacer celui-ci. La solution retenue (augmenter la taille des blocs de transaction) n'est que temporaire et ne règlera pas le problème, qui nécessite une vraie rupture technologique. Il y a eu beaucoup d'hostilité, de désinformation et de délit d'initié de la part de cette cryptomonnaie. Comme pour l'ETC, je refuse de soutenir cette cryptomonnaie pour des raisons philosophiques. Pour creuser : Vidéo de Blocs sur Bitcoin Cash .
Litecoin (LTC) : clone du bitcoin en un peu plus rapide Montant maximum : 84 millions (actuellement : environ 49 millions) Il s'agit d'une cryptomonnaie similaire au bitcoin, avec quelques petits avantages, genre un minage plus facile et un temps de validation des transactions plus court. L'équipe de développement, dont Charlie Lee est la figure la plus connue, a l'air solide, et arrive à implémenter des nouveautés (avec succès) plus facilement que le bitcoin. Mon avis : Il y a peu de chances que cette cryptomonnaie supplante le bitcoin, étant donné que malgré ses avantages, elle n'a pas réussi à supplanter le bitcoin depuis son lancement il y a 5 ans. Cependant vous ne prendrez pas beaucoup de risque non plus en investissant dans cette crypto.. Pour creuser : Vidéo de Renan sur Litecoin .
Cardano (ADA) : nouveau concurrent de Bitcoin Montant maximum : 45 milliards d'ADA. Lancée le 1er octobre 2017, cette crypto a fait une entrée remarquée dans le top 10 des cryptos en 2 mois à peine. Il se démarque de ses concurrents par le fait d'être développés par des universitaires. Il s'agit d'une plateforme de smart contracts. La validation se fait par proof-of-stake, c'est à dire dépendamment du nombre d'ADA possédés, et non pas par proof-of-work comme le bitcoin. Le modèle de gouvernance se fait par un certain nombre d'élus qui décident de l'évolution de la crypto. Mon avis : la crypto semble avoir des bases solides, et le modèle de gouvernance est intéressant, plus souple que bitcoin sans être centralisé de manière quasi immuable par de gros acteurs comme ripple. On peut le voir comme un futur challenger de Bitcoin.
Monero/Dash/Zcash (XMDASH/Zcash) : cryptos anonymes Ces cryptomonnaies ont en commun d'avoir un principe similaire au bitcoin, mais avec un accent donné sur l'anonymat. Cela peut être intéressant pour plusieurs types de publics, et donc peuvent devenir une alternative viable. Pour information, le Monero et le Dash, avec le bitcoin et l'ethereum, étaient acceptés sur AlphaBay (le principal site web de ventes illégales, dont la drogue, sur le web avant sa fermeture). Les équipes de développement ont l'air solides pour les trois. Mon avis : Ces cryptomonnaies ont un réel intérêt par rapport au bitcoin. J'aurais cependant du mal à dire laquelle est la plus intéressante entre les trois. Le Dash a une meilleure communication, Monero est plus "artisanal" mais plus solide techniquement, Zcash a un potentiel de développement plus élevé. Pour creuser: Vidéo de Blocs sur Monero . Pour creuser: Vidéo d'ArtPlay sur Dash .
NEM (XEM) : crypto asiatique Montant maximum : 9 millions (actuellement : 9 millions) C'est une cryptomonnaie visant essentiellement un public asiatique. C'est une cryptomonnaie soutenue par de grosses banques et institutions japonaises, ce qui peut contribuer à son succès. Sa valeur a explosé en quelques mois. Mon avis : Cette crypto a du succès, mais comme on en entend moins parler dans le monde occidental, il est plus difficile de se faire un avis objectif.
IOTA (MIOTA) : crypto pas encore fonctionnelle destinée à l'internet des objets C'est une cryptomonnaie visant à faire des micropaiements dans le monde de l'internet des objets. Cela représente une technologie réellement "disruptive". Un point intéressant de cette crypto est la scabilité (c'est à dire la possibilité de développement à grande échelle), assurée par construction même : pour chaque transaction effectuée avec le IOTA, il faut valider 2 transactions au préalable. Mon avis : L'internet des objets a un grand avenir, et cette idée semble séduisante. Lors de son lancement, sa capitalisation a directement dépassé le milliard de dollars. La technologie n'est cependant pas encore au point, et la validation de transactions comme préalable à chaque nouvelle transactions est certes un mécanisme intéressant, mais qui n'a jamais été testé. Il faut voir si c'est une technologie sérieuse et sécuritaire.
Stratis (STRAT) : créez votre propre blockchain Il s'agit d'une start-up proposant à des entreprises d'implémenter la technologie blockchain pour elles. Elle permettra de faire de la programmation en C#, un langage de programmation répandu. C'est un marché porteur, la technologie blockchain ayant un avenir certain, et Stratis est l'une des premières entreprises positionnées sur ce marché. Mon avis: Le potentiel de croissance futur dépend de la qualité de cette entreprise. Pour l'instant elle s'en sort plutôt bien Pour creuser: Vidéo de Blocs sur Stratis .
EOS (EOS) : smart contracts gratuits EOS sert de plateformes à smart contracts, un peu comme Ethereum. Mais à l'invers de celui-ci, EOS garantit des transactions gratuites, et les promoteurs promettent de pouvoir gérer des millions de transactions par seconde. Cette crypto a un lancement particulier et pour l'instant unique : au lieu de mettre en vente tous les tokens d'un coup comme c'est généralement le cas, ils en mettent un 1/365e chaque jour pendant 1 an (après une vente initiale). Mon avis: Le pari est risqué mais valable. Le format particulier de son ICO fait qu'on a le temps de voir comment le projet évolue et si l'équipe est solide - ce qui est un gage de confiance.
NEO/Waves/Omni/Nxt/Bitshares/Counterparty (ANS/WAVES/OMNI/NXT/BTS/XCP) : smart contracts alternatifs Ces cryptomonnaies ont un concept similaire à Ethereum, c'est à dire d'être une plateforme pour des smart contracts. Mais elles ont moins de succès: parmi les 50 assets les plus populaires, 43 sont basées sur Ethereum, 4 sont basés sur Omni, 1 sur Nxt, 1 sur Waves, 1 sur NEO... Mon avis : pour l'instant ces cryptomonnaies ont moins de succès que Ethereum, mais ça pourrait changer avec NEO ou Waves qui ont eu beaucoup de succès récemment. Omni et Nxt ont à peu près le même âge que Ethereum donc je doute de leur succès. Je ne connais pas bien les deux derniers. Pour creuser : Vidéo de Blocs sur NEO .
Iconomi (ICN) : jouez à la bourse dans le monde des cryptos Cette cryptomonnaie vise à créer des outils de trading comme en bourse : portefeuille de valeurs, indices, etc. L'idée est d'acheter des tokens de cette cryptomonnaie, sachant que l'argent sera investi sur d'autres cryptomonnaies et suivra leur valeur. L'équipe de développement a l'air sérieuse et a sorti mi-2017 le premier volet de son projet (le ICNX) Mon avis : C'est une bonne idée si vous ne voulez ou pouvez pas passer trop de temps à suivre le détail du marché - activité hautement chronophage...
Golem (GNT) : louez votre puissance de calcul Cette cryptomonnaie représente des tokens pour louer de la puissance de calcul. Le principe est que si l'on a besoin de beaucoup de puissance de calcul pour un projet particulier (calcul en laboratoire, rendu 3D dans un film d'animation, etc), on passe un contrat sur la blockchain pour effectuer ces calculs, distribué entre de nombreuses machines, sans passer par des machines hyper puissantes (comme le projet [email protected], pour ceux qui connaissent). Notez que la rémunération de ceux qui ont participé au calcul se base sur un système de loterie pour diminuer les coûts de transaction. Mon avis : L'idée est séduisante, et c'est probablement l'un des projets les plus solides, car on peut avoir une idée de sa valeur fondamentale, en comparant aux services existants de cloud computing (Amazon ou Microsoft). Mais c'est paradoxalement l'un de ses défauts : sa valeur ne grimpera probablement pas à des sommets car sa valeur fondamentale pouvant être grossièrement estimée, sa valeur d'échange ne devrait pas trop s'en éloigner. Par ailleurs, le revenu tiré de la puissance de calcul par Golem sera toujours comparé au revenu potentiel du minage, et sera probablement comparable.
AuguGnosis (REP/GNO) : pariez sur l'avenir Ces deux projets, relativement similaires, proposent de faire des paris sur l'avenir grâce à des smarts contracts, un peu comme chez les brokers à Londres. Ils se basent sur la fameuse "sagesse des foules" : si on demande à un grand nombre de gens de faire une estimation (par exemple, le nombre de boules dans une boite), alors la valeur moyenne sera souvent très proche de la vraie valeur. Il y a un certain nombre d'hypothèses pour que cela fonctionne, notamment que les gens font des estimations indépendantes (ils ne discutent pas entre eux, sinon ils s'influencent) et non biaisées, ce qui est en pratique difficile. Mon avis : Ce sont des projets intéressants, qui peuvent faire connaitre le monde de la blockchain au grand public - tout comme on donne parfois les estimations des brokers anglais pour le résultat d'une élection ou un match de foot. Je n'ai pas trouvé leurs plateformes de pari vraiment claires, mais j'imagine que ça va s'améliorer avec le temps.
Dogecoin (DOGE) : clone rigolo du bitcoin Montant maximum : pas de maximum (actuellement : presque 110 milliards) Un clone du bitcoin dont les possesseurs cherchent surtout à faire augmenter sans limite sa valeur (leur slogan : "to the moon!"). Mon avis : une cryptomonnaie qui n'a pas beaucoup d'intérêt à part pour son symbole marrant (une tête de chien). Sérieusement.
GameCredits/MobileGo/FirstBlood (GAME, MGO, FIRST) : les cryptos des jeux vidéos Ces cryptomonnaies se concentrent dans le monde du jeu vidéo, selon trois marchés : la vente dématérialisée "à la Steam" (plutôt pour GameCredits), les micropaiements dans le jeux mobiles (plutôt pour MobileGo) et les paris sur les tournois de jeux vidéos (plutôt pour FirstBlood). Chacun de ces marchés a un grand potentiel ; la grande question est de savoir si ces acteurs vont réussir à s'imposer. Cela dépend plus de la qualité des entreprises que de la cryptomonnaie en elle-même. Mon avis : Ces cryptomonnaies sont dignes d'être suivies, vu le potentiel du marché. Mais je pense personnellement que ces cryptomonnaies doivent venir des acteurs historiques du marché (Steam, Electronic Arts, Blizzard...), déjà bien implantés avec des plateformes solides, plutôt que d'extérieurs qui doivent s'imposer. La tendance actuelle est de se rapprocher du e-sport, encore sous-développé.
CIVIC (CVC) : identifiez-vous et authentifiez-vous grâce à la blockchain Cette cryptomonnaie s'intéresse aux concepts d'identité. Ils proposent de faire des vérifications d'identité avec une validation sur la blockchain : par exemple, un site web, au lieu de demander une pièce d'identité et une preuve de domicile, pourrait simplement demander une confirmation dans la blockchain CIVIC que son client est bien celui qu'il croit être. Cette demande serait monnayée avec le token CIVIC. Leur ICO a été très particulière : le nombre de tokens mis en circulation était limité et avait un mécanisme pour avoir un maximum d'utilisateurs plutôt que pour lever le maximum d'argent possible - ce qui est très cohérent avec le projet. Mon avis : un super projet, et l'équipe semble bien tenir la route. Certains s'inquiètent du côté "Big Brother" de cette technologie - toutes les infos personnelles sont stockés sur un registre - mais le projet est en tout cas tout à fait cohérent avec le potentiel de la technologie blockchain.
InsureX (IXT) : assurez-vous grâce à la blockchain Il s'agit d'un smart contract avec assurance - c'est à dire que l'on s'assure pour un risque (par exemple : le bitcoin descend en-dessous de 20000 euros avant le 1er septembre). Le "smart contract" permet de s'assurer que le contrat sera exécuté quoi qu'il arrive. Mon avis : l'idée est bonne, c'est même la base des smart contracts, mais cela arrive selon moi trop tôt : le monde des cryptomonnaies est encore jeune et peu mature, et je vois mal une adoption même partielle d'assurances sur une blockchain. Mais le projet est à suivre quand même.
TenX, TokenCard, Monaco, WireX/Xapo (PAY,TKN, MCO, ???) : cartes bancaires cryptos Ces projets visent à pouvoir dépenser ses cryptomonnaies avec une carte bancaire. L'idée est bonne, car ça permet d'être peu affecté par les taux de change variables entre pays - par contre, on est très affecté par la volatilité des cours des cryptomonnaies. Plusieurs entreprises se sont lancées sur cette idée, il reste à voir laquelle s'en sortira le mieux, et si cela a réellement un intérêt pour les paiements du quotidien. Mon avis : C'est une idée qui permet d'utiliser réellement ses cryptos, plutôt que de les utiliser uniquement à des fins de spéculation. Cependant, ce marché est encore jeune : par exemple, début janvier, la plupart des cartes bancaires ont été désactivées, car elles passaient par un intermédiaire du nom de WaveCrest qui a vu ses activités stoppées par VISA.
Basic Attention Token (BAT) : alternative payante à la publicité sur internet Ces tokens vont de pair avec un navigateur, Brave. Ce navigateur a du succès actuellement, notamment grâce à sa capacité native de bloquer les publicités (comme adBlock ou uOrigin), ce qui en plus accélérerait le chargement des pages web. Le modèle derrière propose d'accepter certaines publicités, d'être rémunéré pour le visionnage via un pourcentage sur le coût de la publicité, et ce sous forme de tokens BAT. Le lancement du BAT a été un énorme succès, avec 35 millions de $ en tokens vendus en 30 secondes. Mon avis : une belle idée. Cela repose sur plusieurs inconnues cependant : l'adoption massive du navigateur Brave (malgré son succès croissant, sa part de marché reste faible) ; arriver à mettre le mécanisme de partage de rémunération avec les utilisateurs ; être sûr que le montant des rémunérations soit suffisantes, etc. Si toutes ces conditions sont remplies, l'intérêt est fort. Personnellement, je préfère attendre un peu pour voir l'évolution.
Tether (USDT) : vaut 1 US$ ou moins Cette cryptomonnaie a été crée comme valeur refuge : 1 USDT est censé valoir 1 US$. Tant que la conversion USDT/US$ est possible, cela revient au même d'avoir l'un ou l'autre. Cependant, comme cette conversion n'est pas toujours possible, les gens préfèrent avoir des US$, que l'on peut utiliser partout : ainsi, la valeur d'1 USDT est en pratique légèrement inférieure à celle d'1 US$. Mon avis : Le concept permet de retirer des fonds en USD - en attendant de les réinvestir - sans devoir payer les taxes sur les gains financiers. Selon moi c'est plutôt pour les citoyens américains qui sont taxés assez strictement pour les gains financiers. Par ailleurs, l'entreprise derrière les USDT injecte régulièrement des nouveaux tokens, et de nombreuses rumeurs doutent de la capacité de l'entreprise à avoir des stocks suffisants pouvoir échanger un nombre appréciable USDT contre des USD si les possesseurs le demandaient. Méfiance !
Bitconnect Coin (BCC) : Arnaque à la Madoff Montant maximum : 28 millions de bitconnect coins (actuellement : autour de 6,5 millions). Cette crypto a beaucoup de similarités avec le bitcoin, sa principale particularité est de proposer des échanges d'utilisateur à utilisateur, sans passer par une plateforme d'échange. Par ailleurs, elle utilise une combinaison de Proof-Of-Stake (POS) et Proof-Of-Work (POW). En clair, pour valider une transaction, au lieu de se baser sur la puissance de calcul du validateur (POW), on se base sur la quantité de cryptomonnaie qu'il possède (POS). Sur le principe, cela pourrait sauver beaucoup de puissance de calcul ; mais la vulnérabilité de cette technique est moins assurée. Ils proposent aussi un intérêt très élevé si vous épargnez vos BCC (jusqu'à 1%/jour, soit 90% par an !). Mon avis : attention, malgré cette présentation, selon la grosse majorité des personnes - moi inclus -, il s'agit d'une escroquerie. Les indices sont en effet nombreux : aucune présentation des membres de l'équipe sur le site officiel ou l'annonce de lancement sur bitcointalk ; un taux d'intérêt délirant ; un système spéculatif douteux : les utilisateurs achètent des BCC directement aux développeurs, et comme les intérêts sont très élevés, ils les vendent rarement. Donc les développeurs sont les principaux bénéficiaires (ils attendent probablement que le cours soit au plus haut pour disparaitre dans la nature). Si vous mettez le moindre satoshi là-dedans, faut s'attendre à le voir disparaitre à n'importe quel moment. Vous voilà prévenu. Pour creuser: Vidéo d'Hasheur sur Bitconnect .
Komodo (KMD) : plateforme décentralisée d'ICO, basée sur Bitcoin Montant maximum : ? (actuellement : autour de 100 millions). Komodo est une cryptomonnaie assez difficile à résumer, le projet est plutôt gros. Komodo est à la fois une monnaie, une plateforme et un système de smart contracts. Parmi ses caractéristiques les plus intéressantes de Komodo, c'est le lancement futur d'une plateforme d'ICO un peu similaire à Ethereum, "Monaize". Celle-ci sera notamment décentralisée et anonyme. Par ailleurs, le Komodo ne vise pas à remplacer le Bitcoin, mais au contraire se base sur celui-ci : au lieu de sécuriser sa blockchain de manière indépendante grâce à ses propres mineurs, Komodo va faire valider sa blockchain par Bitcoin. Il y a aussi un système d'"atomic swap", une fonctionnalité qui permet de faire l'échange de 2 cryptos instantanément et sans frais. Enfin, Komodo fait partie d'un écosystème de cryptomonnaie en développement, SuperNet. Mon avis : Le projet est intéressant, ambitieux et réaliste. J'apprécie le fait qu'il se base sur Bitcoin plutôt que d'essayer de remplacer celui-ci : Bitcoin ne disparaitra pas à court ou moyen terme, sa blockchain est solide, donc cela me parait judicieux de "profiter" de ses avantages. Une nouvelle plateforme d'ICO est aussi appréciable, même si le secteur est "concurrentiel". Ceci dit, le marketing n'est pas terrible - mais cela peut signifier de bonnes opportunités d'investissement à l'heure actuelle, le temps que ça se développe. On en est encore au début, il faut voir comment ça évolue ! Pour creuser: Vidéo d'ArtPlay sur Komodo .
Siacoin, Storj, MaidSafeCoin (SIA, STORJ, MAID) : louez votre espace disque L'idée de ces cryptomonnaies est de faire du cloud-storage grâce à la blockchain. En gros, si vous avez besoin d'espace de stockage, vous pouvez mettre vos données sur le cloud, qui seront redistribuées parmi les participants, avec une rémunération par cryptomonnaie. Cela ressemble à Google Drive ou Dropbox, sans l'aspect centralisé. L'un des enjeux est la confidentialité des donnes. Mon avis : un concept intéressant, même si ça m'enthousiasme moins que les projets de cloud-computing basés sur la blockchain. Cela peut marcher si on a plus confiance dans la confidentialité du cloud-computing par blockchain que celui proposé par des entreprises dédiées. Parmi les différents projets, le Siacoin a l'air d'être le plus solide, avec des mises à jour régulières et une roadmap respectée.
Electroneum (ETN) : utilisez votre smartphone pour miner Cette cryptomonnaie a lancé une ICO avec beaucoup de succès en octobre 2017 (dans les 40 millions de dollars). Le principe, c'est de proposer de faire du mining avec son téléphone. Les téléphones sont évidemment beaucoup moins puissants que les ordinateurs, mais le but est de proposer une application simple, que n'importe qui peut télécharger. Ainsi, cela pourrait convaincre des gens de rentrer dans l'écosystème des cryptomonnaies grâce à une friction très faible. Cette cryptomonnaie pourrait ensuite servir à des jeux mobiles, des paiements comme chez Uber, etc. Mon avis: le point fort des développeurs, c'est la communication, ils la font bien. Mais cette cryptomonnaie repose sur deux (gros) risques : va-t-on réussir à attirer de nouveaux utilisateurs par ce biais ? Et : sur quelle application concrète cela va-t-il déboucher ? Par ailleurs, l'équipe ne semble pas hyper solide niveau technique. Enfin, le minage sur mobile, si l'on en croit le whitepaper, ne fera que "simuler" du vrai minage, donc les fondamentaux semblent douteux.
Steemit (STEEM) : soyez rémunérés pour vos productions populaires Cette cryptomonnaie est destinée à récompenser la production de contenus populaires sur la plateforme "Steem" (à ne pas confondre avec Steam). Cette plateforme permet de publier des contenus sous différentes formes : texte (comme un blog), vidéo (comme Youtube), messages courts (comme Twitter)... Les visiteurs peuvent ensuite approuver un contenu qu'ils apprécient, avec un poids variable selon leur réputation dans la communauté ; le producteur du contenu recevra une rémunération en Steem. Notez que les contenus textes sont stockés sur la blockchain du projet (n'écrivez pas de bêtises, elles seront gravées dans le marbre !) Mon avis : c'est une façon originale de rémunérer les producteurs de contenus de qualité - même si ça peut favoriser les contenus "populaires" plutôt que "de qualité", mais ceci dépasse le cadre des cryptomonnaies. Ce projet a un usage réel et ludique qui font son succès, mais a deux écueils importants : il est basé sur une plateforme unique, d'où des problèmes de centralisation ; et il a un fort côté inflationniste, car le nombre de tokens augmente fortement avec le temps (une multiplication par deux par année, en moyenne), et cela fait douter de la viabilité du modèle à long terme. Pour creuser: Vidéo d'Hasheur sur Steemit .
Lisk (LSK) : smart contracts codés en javascript Lisk est une plateforme pour smart contracts. Son avantage, c'est que les smart contracts sont codés dans un langage proche du javascript, c'est à dire un langage connu depuis de nombreuses années et facile d'utilisation, plutôt qu'un nouveau langage à apprendre comme pour Ethereum (Solidity). Selon les concepteurs, cela devrait faciliter la création de nouveaux smart contracts. Mon avis: Les smart contracts sont actuellement le principal point faible, niveau sécurité, dans l'écosystème. Faire un effort d'accessibilité pour écrire les smart contracts est une bonne chose, car plus les smarts contracts sont faciles à relire par le grand public, plus on peut avoir confiance (plutôt que de devoir se fier à quelques développeurs hyper spécialisés). Mais il faut aussi que les smart contracts soient correctement audités avant d'être déployés. Pour l'instant le langage n'est pas encore prêt, mais on peut s'attendre à une belle hausse au moment de la release officielle.
Einsteinium (EMC2) : la science pour les nuls Voici une crypto qui veut être la crypto "scientifique" du milieu, et a choisi un nom et un sigle rigolos et qui sonnent "scientifique" au grand public. Les concepteurs annoncent vouloir financer des projets scientifiques avec les fonds levés, et la rentabilité de ceux-ci permettra de financer les futurs projets. Mon avis: Pour avoir travaillé dans le milieu de la science, ce projet n'a aucun d'intérêt. Afin d'être rentables, les projets financés seront des projets destinés à être rentables à court terme, et pas les plus intéressants. Et ces projets qui sont censés être rentables auraient de toutes façon trouvé des fonds pour se lancer dans tous les cas, donc pourquoi passer par Einsteinium ? Probablement pour lever plus de fonds que nécessaire. Et je pense que les projets qui lèveront le plus d'argent sont ceux qui savent "vendre du rêve" - et dans le milieu scientifique, c'est est rarement gage de qualité (c'est même plutôt l'inverse...). Bref : même si la valeur de cette crypto est en augmentation, fuyez, ses fondamentaux sont mauvais. D'ailleurs, en décembre 2017, cette crypto a fait un gros pump suite à une "annonce extraordinaire" - dixit l'équipe de développement -, qui s'est révélée être un bide total (un changement de l'algorithme de minage). Certains soupçonnent l'équipe de développement d'avoir organisé cette annonce volontairement pour faire un bon coup. Bref, méfiez-vous !
Dentacoin (DCN) (et non pas DTC) : bitcoin pour les dentistes Cette crypto souhaite devenir la "cryptomonnaie des dentistes". Elle combine paiements (grâce au token Dentacoin), système de reviews des dentistes, assurance. Mon avis : Le système de review est redondant avec ce qui existe déjà, les paiements par blockchain n'ont aucun intérêt (pourquoi payer par token son dentiste ?), et si l'assurance liée pourrait avoir un intérêt aux Etats-Unis (et encore...), elle n'est pas adaptée au système européen qui ont des services d'assurance maladie et de mutuelles de santé. Bref, bien inutile. Pour creuser: une réponse détaillée à la roadmap sur cryptofr .
PutinCoin, TrumpCoin TheresaMayCoin, MACRON (PUT,TRUMP,MAY,MCRN) : crypto-rigolo La preuve que les créateurs de cryptos ont de l'humour ;)
Si vous pensez qu'il faut ajouter de nouvelle cryptomonnaies à analyser, ou des modifications à faire, faites-en part dans les commentaires, j'éditerai régulièrement ce sujet :)
Et surtout, continuez à vous informer et à faire vos recherches, pour vous faire votre propre avis sur les différentes cryptomonnaies proposées !
submitted by Pollux568 to CryptoFR [link] [comments]

Traduction en français de l'article Steemit. Partagez francophones !!!

Daneel - La plus puissante INTELLIGENCE ARTIFICIELLE en crypto-monnaie
Le projet Daneel vise à concevoir le premier assistant personnel basé sur l'intelligence artificielle dans l’objectif est d’aider les individus dans leur gestion journalière des crypto-monnaies.
En utilisant la technologie IBM Watson, Daneel fournit des informations fiables en temps réel pour que les investisseurs restent à jour avec les dernières nouvelles dans le monde crypto-monnaie. Sa plateforme fournit aux clients des conseils quotidiens sur leurs investissements ainsi les tendances du marché.
L’application Daneel peut effectuer une analyse du sentiment du marché en déterminant et en capturant les émotions du marché en définissant un score de confiance pour chaque crypto-monnaie.
Daneel tient les utilisateurs au courant de toutes les ICO à venir ainsi que de leur tendance une fois sur le marché.
Daneel vous alertera dès qu'un de vos investissements est en péril.
La plate-forme conviviale dispose d'un module interne à commande vocale qui permettra aux utilisateurs d'obtenir des informations liées à la crypto-monnaie qui répondent à leurs besoins et exigences.
Il fournit également des choix qui peuvent aider les clients à gagner beaucoup de temps, comme passer des ordres sur les échanges grâce à l'API des plates-formes d'échange. Appelez Daneel pour votre ordre et il va le placer pour vous !
Première vidéo sur Daneel! Joseph (CEO-fondateur de Daneel) et Fabien (Global Branding Director) posent des questions à Daneel via un GoogleHome Mini
LIEN Vidéo démonstration : https://www.youtube.com/watch?time_continue=17&v=5erlM_DaWoU
Les tokens DANEEL sont limités à près de 69 millions (69320719 tokens après avoir brûlé et redistribuer les tokens invendus lors de l’ICO) au prix de 0,14 $ (au jour du 9 mai 2018) par jeton avec une capitalisation boursière proche de 4 millions de dollars. C'est un jeton ERC20 et non un titre ni un actif financier. Les jetons seront utilisés pour l'abonnement sur la plateforme Daneel où il y a deux types d'abonnement. Daneel offrira un abonnement gratuit d'un mois qui permettra aux particuliers d'accéder à toutes les fonctionnalités de leur application mobile ainsi qu'à la version web, mais avec un nombre limité de demandes. Les abonnements mensuels, trimestriels et annuels complets permettront aux particuliers d'avoir toutes les fonctionnalités sur la version mobile et sur le Web avec un nombre illimité de demandes, ainsi que le support de l’application.
Daneel sur CoinMarketCap https://coinmarketcap.com/currencies/daneel/
Le jeton DAN a été audité avec succès par CoinMercenary selon l'article ci-dessous: https://medium.com/@daneel_project/dan-token-has-been-successfully-audited-by-coinmercenary-f3cff75192d6
DAN est déjà sur les échanges suivants: HITBTC, IDEX, FORK DELTA, ETHERDELTA, DDEX et bien d'autres sont à venir !
DAN sera notamment coté sur Bancor à partir du 14 mai 2018 et sur la bourse de Hong Kong FUBT.
Les discussions sont en cours avec les plateformes suivantes: Poloniex, KuCoin et Livecoin.
En utilisant l’AI (intelligence artificielle) IBM Watson (numéro de contrat international IBM PartnerWorld: C5C955F4F18F5A56), Daneel fournira aux utilisateurs les fonctionnalités suivantes se référant au livre blanc (whitepaper) du projet:
✔️ Etre toujours informé Rassembler, intégrer et analyser l'information. Le concept d’analyse est au cœur de Daneel. Pour commencer, Daneel recherche, navigue, recueille et analyse différentes sources d'informations disponibles sur différents canaux en ligne : flux d'informations, médias généraux, forums, médias spécialisés et réseaux sociaux. Une fois l'information recueillie, il triera et classera toutes les données pertinentes afin de n'offrir que des informations jugées hautement fiables et pertinentes. Vous verrez alors en temps réel un récapitulatif de toutes les informations nécessaires concernant ; les tarifs actuels de toutes vos crypto-monnaies, les actualités crypto-monnaie triées par thème (technologique, juridique, partenariats, etc...), les différentes «Initial Coin Offering» (ICO) disponibles et leur projet.
✔️ Analyse des émotions du marché
Outre l'analyse et la synthèse d'informations, nous souhaitons permettre à Daneel d'analyser les émotions du marché à l'aide d'une fonction «Indicateur d'émotion sociale». L’intelligence artificielle recueille les messages postés sur les réseaux sociaux et/ou forums puis les analyse et transmet à l'utilisateur les sentiments en ligne prédominants entourant la crypto-monnaie de leur choix. De cette façon, vous pouvez plus facilement détecter un « pump » ou le doute croissant autour d'une crypto-monnaie. Vous pouvez ainsi être à jour pour chaque décision que vous prenez. En outre, vous pouvez également bénéficier d'indicateurs qui identifient les crytpo-monnaies qui sont les plus citées dans les sources d'information et sur les réseaux sociaux, ainsi que celles les plus recherchées sur Google.
✔️ Définir un score de confiance Notre intelligence artificielle utilisera un algorithme spécialement développé pour calculer un « score de confiance » en analysant les taux de change, les événements récents et les émotions perçues des utilisateurs sur les réseaux sociaux. Ce score, établi sur une échelle de 10, reflétera la fiabilité d'une crypto-devise à un moment donné. Cela donnera aux investisseurs une bonne idée du risque associé à un investissement.
✔️ Accès au rapport analytique détaillé de crypto-monnaie
Besoin d'un rapport complet sur une crypto-monnaie ? Historique, données statistiques, graphiques, organisation de l'entreprise, personnel important, événements récents… Retrouvez toutes ces informations dans un seul document généré chaque jour grâce à notre intelligence artificielle.
✔️ Interaction
Interagir avec Daneel grâce à notre service de conversation. Qu'est-ce qui pourrait être un moyen plus facile d'obtenir de l'information que de simplement le demander ? Pour obtenir les analyses de Daneel, il suffit d'exprimer une demande. L'intelligence artificielle recherche l'information la mieux adaptée à votre recherche et les résultats vous sont alors facilement communiqués. Daneel peut également proposer des actions de choix rapides en réponse à certaines demandes afin de vous faire gagner du temps. Basé sur le principe "Machine Learning", le système apprendra en continu : plus il y aura d'utilisateurs qui poseront des questions, plus il sera capable d'affiner ses réponses et ses résultats. C'est là où que l’on peut voir toute la puissance de l'intelligence artificielle Watson d'IBM !
✔️ GESTION DE VOTRE PORTEFEUILLE
Vous serez en mesure de gérer différents comptes à partir des platesformes d'échange compatibles avec l'application Daneel. Ajoutez votre compte via vos clés API, puis suivez la progression de vos investissements en temps réel. Daneel vous accompagne quotidiennement dans la gestion de vos investissements. Vous serez informé immédiatement si vos investissements fluctuent ou si une nouvelle information est susceptible d'avoir un impact sur l'un de vos investissements ! Vous ne voulez pas utiliser les clés API ? Très simple : dites à Daneel le type et la quantité de chaque crypto-monnaie que vous possédez, et il l'enregistrera dans votre profil personnalisé et vous conseillera exactement de la même manière!
✔️ Passer des ordres en un clic
Grâce à l'API des plateformes d'échanges compatibles avec Daneel, vous pourrez passer des ordres d'achat et de vente immédiats. Vous pourrez ainsi réagir rapidement à toute annonce ou événement important que Daneel partage avec vous !
✔️ Apprendre et étudier soi-même
Particulièrement adapté aux utilisateurs débutants, le service « Education » permet de répondre aux principales questions concernant le secteur et la technologie Blockchain. Plusieurs idées et concepts seront expliqués à l'utilisateur chaque jour, et ils seront en mesure de tester et de valider leurs connaissances grâce à des questions à choix multiples.
✔️ Partager
Trading social et interactions sociales :
En plus de l'aide apportée par notre intelligence artificielle, nous souhaitons intégrer une fonctionnalité appelée « trading social », un service qui permet aux utilisateurs d'observer et de suivre les investissements d'investisseurs expérimentés. Grâce à cela, les traders communautaires les plus populaires peuvent recevoir des jetons DAN en échange de leur participation à l'écosystème Daneel. Afin d'accélérer le développement de Daneel et de mener à bien son projet, l'équipe a mis en place des partenariats au cœur de sa stratégie :
Tout ce que vous devez savoir sur le statut juridique de Daneel et son adhésion au programme IBM Partnerworld
https://medium.com/@daneel_project/all-you-need-to-know-about-daneel-legal-status-and-its-ibm-partnerworld-program-membership-fb0fd5052ecf
Daneel Website https://daneel.io/
Daneel Whitepaper https://daneel.io/whitepapeen/daneel-wp-latest.pdf
Rejoignez la communauté Daneel
https://www.facebook.com/daneelproject
https://twitter.com/daneelproject
https://medium.com/@daneel_project
https://t.me/projectdaneel
Liens importants
https://bitcointalk.org/index.php?topic=2376203
Communauté Daneel : BOITE A SUGGESTION
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfKmi6oSeZddinBDWDBnNY23hDK2jnuBJKuAjZyaWaSqJeFmQ/viewform
submitted by Paulo_G to Daneel_Project [link] [comments]

BITCOIN : Millionnaire à SDF en 3 jours ! - YouTube Bitcoin - Lo que necesitas SABER antes de INVERTIR en ... Convertisseur de devises , Currency converter Dropshipping : Doubler ses taux de conversion - Seoblaster ... Le Bitcoin va exploser ? - YouTube

Avec une récompense de minage actuelle de 12,5 BTC, l’offre en bitcoins augmente d’environ 3,9 % par an. Ce taux diminuera grandement en 2020, lorsque la récompense sera encore diminuée de moitié. Le fait que le cours du bitcoin est constamment en train de monter malgré son inflation (et qu’il a augmenté lorsque la récompense ... L'Euro est divisé en 100 cents. Le taux de change pour le Bitcoin a été pour la dernière fois mis à jour le 7 octobre 2020 par coinmarketcap.com. Le taux de change pour l'Euro a été pour la dernière fois mis à jour le 7 octobre 2020 par le Fonds Monétaire International. La conversion BTC comporte 15 chiffres significatifs. Bitcoin Calculator. The CoinDesk Bitcoin Calculator tool allows you to convert any amount to and from bitcoin (up to six decimal places) and your preferred world currencies, with conversion rates ... Convertisseur de devises gratuit ou fiche mémo de voyage basée sur les taux de change journaliers d'OANDA Rates®. Convertit les devises aux taux interbancaires, DAB, taux des cartes de crédit et des points de retraits en espèces. Convertisseur de devises. Consultez les taux du jour. Graphiques de change. Analysez l'évolution passée de n'importe quelle paire de devises en remontant jusqu'aux 10 dernières années. Alertes de taux. Définissez votre taux cible et nous vous alerterons dès qu'il sera atteint

[index] [3175] [6119] [3256] [5102] [4039] [6257] [3769] [4048] [3755] [2520]

BITCOIN : Millionnaire à SDF en 3 jours ! - YouTube

👉🏻Preguntas y contenido exclusivo a través de Patreon: https://bit.ly/2Rgy1gT #Bitcoin #BTC #Criptomonedas #criptonoticias #criptodivisas Descárgate el nave... Quieres invertir en Bitcoin u otra criptomoneda? Crea tu cuenta Gratis en el broker de social trading más grande del mundo. https://goo.gl/C6TrEY Pese a los ... Copier & Coller des Vidéos sur YouTube et Gagner 100€ par Jour - FORMATION GRATUITE - Duration: 19:00. Succès Digital - Alexandre Dinomais 122,700 views mCurrency Converter est un convertisseur de devises simple et rapide, fournissant des informations à jour sur les taux de change pour plus de 170 devises et pays. ... conversion dollars-euros sur ... J'espère que cette vidéo aura aidé quelques uns d'entre vous ! Mon objectif ici est surtout de taire les rumeurs que nous pouvons entendre en ce moment sur W...

http://arab-binary-option.forexcharts.website